India, la suite...

Publié le par Ophelie

Inde 1275On l'a continué, notre tour en taxi à travers le Rajasthan, avec notre super chauffeur et sa voiture Tata blanche! On en était à Jodhpur, et tout était au beau fixe. Petit hôtel avec piscine juste en dessous du fort recommandé par notre Suresh, atmosphère grouillante et odorante, des vaches, des bouses, des gamins aux frimousses qui font craquer, des lassi au safran, et un thermomètre qui affiche pas loin des 40°... Et pour changer, après une petite baignade de Fab dans la piscine, et un bout de sieste pour moi, on s'est attaqué à la visite culturelle de la ville, celle du fort  de Merhengarh sus-mentionné. Bon, on annonce, on est super calés dans tous les domaines concernant la vie des maharadjahs, et les systèmes d'attaque et de défense rajasthanis, mais comme je suis sympa, je vous passe les détails. Et la vue sur la ville bleue (couleur des maisons, eloignant chaleur et moustiques, parait-il...) depuis le fort vaut à elle-seule le déplacement. On est esuite parti vers la boutique d'épices histoire de ramener quelques saveurs de l'Inde pour quand je rejoindrai ma cuisine, puis vers le marché, au pied de la Clock Tower, où ça grouille, ça grouille...  et on a fini la journée dans un des meilleurs restaurants de la ville, sur le toit d'un hôtel, avec encore une fois une vue d'enfer.
Inde 1482Puis on s'est enfoncé un peu plus vers l'Ouest, là où il fait de plus en plus chaud, et où les paysages sont de plus en plus désertiques, pour s'arrêter à une soixantaine de kilomètres de la frontière pakistanaise, à Khuri, aux portes du désert du Thar. Et là-bas, une attraction touristique est reine, le safari à dos de chameau: alors en fait de safari, il s'agit d'une petite ballade juché tout en haut d'un chameau (et c'est haut, un chameau...), tiré lui-même par un chamelier qui nous emmène dans les rares dunes de sable qui se détachent sur ce paysage de broussailles et de cailloux. Mais pour une fois qu'on ne voit ni temple, ni fort, ni palais, on prend, notre chamelier est adorable, et la nuit sous les étoiles un beau moment. On a été traité et on a mangé comme des rois, on a dormi au frais, pour une fois, et on s'est reveillé tous seuls comme des grands pour le lever du soleil. Nous rentrons prendre le petit-dejeuner avant de remonter dans la Tata pour partir vers Jalsaimer, non sans avoir laissé un pourboire indécent à notre chamelier tellement qu'il a été gentil!

Inde 1669Jalsaimer, la ville dorée, c'est presque notre dernière étape, et on a envie de se faire plaisir. Alors Fab a trouvé un hôtel dans le fort où on peut avoir une suite dans une haveli d'époque pour une somme dérisoire, et moi, je n'ai jamais eu une suite, donc je suis d'accord! Oui, mais pas notre chauffeur Suresh, qui veut nous emmener ailleurs sous pretexte qu'il ne peut pas garer sa voiture dans le fort. Le romantisme, la suite, les dernières soirées, il s'en fiche, il veut garer sa voiture, on a bien compris, mais là, il n'y a pas moyen qu'on cède, et il nous dépose de mauvaise grâce en nous donnant rendez-vous le lendemain matin. Notre chambre est superbe, il y a quelques photos qui rendent rien, mais j'étais telle une princesse orientale... Ajoute à ça un accueil des plus chaleureux, dans un cadre somptueux au milieu du fort de pierres jaunes, Jalsaimer, on a aimé! On a visité... un temple jaïn, des maisons d'époque, les haveli, mais surtout, on a flâné entre le fort et la vieille ville, parce que c'est beau, et que l'atmosphère y est des plus relax.
Inde 1576Et on a du très vite repartir, parce que tout a une fin. On retrouve notre chauffeur qui fait la gueule pour filer vers Bikaner. Là, il ne veut pas nous emmener dans l'hôtel repéré, trop proche de la gare, mais nous en propose un autre dans nos prix. On checke, on dit bof, on va voir celui juste à côté, et je dis oui, parce qu'ils ont un bébé carlin, et que ça, c'est le genre de détail stupide qui fait que je choisis un endroit. Bon, là, notre chauffeur, on l'a définitivement vexé, il nous dit qu'il n'y a pas de chambre pour lui dans notre hôtel, ce qui est en fait faux, donc il doit avoir un accord avec celui d'à côté pour récupérer une commission sur la chambre trop chère. Il nous dépose quand même vers notre prochaine visite, tatata, un fort!!! Puis on part explorer la ville, qui se révelera bien décevante après ce qu'on a vu ces derniers jours. Dernière soirée en tête à tête à l'hôtel, dur d'en profiter, mon estomac qui depuis la Bolivie semblait en bêton a succombé à la nourriture indienne... La nuit est rude, et la perspective des dix heures de voiture pour rejoindre Delhi le lendemain ne m'enchante guère...

Et voilà, on y est, après dix heures de trajet dans un silence de mort, notre chauffeur ne nous ayant toujours pas pardonné de ne pas lui avoir cédé, on est de retour à Delhi. On est passé vite fait à l'agence pour leur signaler que le comportement de leur chauffeur était un peu contraire à ce qu'on nous avait promis (pas de boutiques, libre-choix des hôtels, et si, si, vous vous sentirez comme un roi et une reine...) et comme ils ne veulent pas de mauvaises pub, ils m'ont offert la nuit dans un hôtel "de luxe" avec... le wi-fi! J'en profite pour mettre tout en ligne, c'est une denrée trop rare par ici pour laisser passer l'opportunité... Bon, au passage, notre chauffeur nous a exprimé son mécontentement, me gratifiant d'un "Si je ne t'avais pas emmené dans les boutiques, tu n'aurais pas connu l'Inde, la vraie...", mais ça a au moins eu le mérite de me faire gagner une soirée luxueuse de plus, et de nous permettre de passer nos dernières heures ensemble dans un cadre pas trop sordide.

Et ça y'est, Fabien est reparti pour l'aéroport, et doit avoir un pied dans l'avion à l'heure qu'il est, et moi, je me retrouve seule, pour la première fois depuis trois mois-et-demi, en terre un peu hostile, et c'est rude. Demain, direction le nord, du moins je l'espère, parce que pour savoir comment y aller, pas si simple...
J'ai rajouté des photos dans l'album Rajasthan, une petite centaine malgré un tri draconien: ça redémarre à Jodhpur, donc là où il y a du bleu.
Pour finir, une grosse pensée pour mon chéri qui va me manquer, et un bon anniversaire à Eva, parce que c'est bientôt. Des biz à tous les autres.

Publié dans Inde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
H


Coucou la voyageuse !


Ca y est retour de Delhi non sans un certain soulagement : j'ai cru que le nuage de cendres allait nous avoir ! lol Bon ben comme tu dis, y'a du bon et du moins bon. Une destination a decouvrir,
de tres beaux paysages et des choses qu'on aime ou qu'on deteste ! L'Inde ça pompe !!!! Bon séjour au Népal pour toi et à bientôt. Bisous



Répondre
O


Salut copine! J'ai bien cru que tu ne pourrais pas faire le voyage... Des echos par Fabien, apparemment un bilan mitige... C'est l'Inde! Ici, au Nepal, tout est plus cool. Je vous raconte tout
bientot. Plein de pensees et de bisous.



H


Salut ma belle !


Voilà, on a été briefé par Fab cette semaine, demain c'est le grand départ pour l'Inde. J'espère ne pas croiser ton chauffeur ! lol Je suis super déçue de ne pas avoir réussi à te rejoindre au
Népal et j'espère que l'Inde me plaira! En attendant de te revoir, prends soin de toi et à très bientôt. Bisous



Répondre
O


Bon, ben je pense que tu es partie. C'est cool! Tu vas mourir de chaud, maudire la plupart des gens que tu rencontreras, mais c'est beau!!! Je quitte le pays pour le Nepal dans deux jours, et
j'ai un peu hate: Varanasi, il fait 40 degres, et les gens sont plus qu'insupportables... Mais c'est beau!!! Je te souhaite d'en profiter, tiens moi au courant quand tu rentres. Au fait,
mouvement fait!!! Je t'embrasse ma belle!



G


Hello ophelie,


apres 2 mois en france et donc deux mois de boulot ça fait bizzar de se dire que pour d'autres le voyage continu!


J'ai relu ton passe sur Sucre ça m'a bien fait rire


Je suis prise d'une subite envie de te rejoindre! profite, profite et quand tu auras envie de visiter la Bretagne pense à nous.


Bises Gwenn



Répondre
O


Hey Gwenn, ca fait bien plaisir d'avoir des news, j'ai pense a vous au moment du retour, j'etais en route pour le Vietnam. J'espere que la readaptation se passe au mieux, et que vous vous eclatez
quand meme un peu au boulot. La Bretagne, peut etre en Aout, et je vous tiens au courant. Et idem pour vous, viendez a la neige quand vous voulez! Des biz a vous 2 depuis chez le Dalai Lama!!!



L

Bien arrivés à Angers avec Antoine. Je pars mardi chez Florence en Bretagne. Je pense très fort à toi qui te retrouve seule. Je te fais de gros bisous et te recontacte dès que j'ai une connexion
correcte. Tiens le coup ma grande ! A très vite Lolo


Répondre
O


Cool! Profite bien de ton fiston et gros bisous a Flo et sa famille. Bonnes petites vacances. Gros bisous et a tres bientot.



T

enfin je me décide a te donner de nos nouvelles depuis un mois le temps a passé trop vite beaucoup de démarches suite a xinthia!!!!! enfin a présent les rues deviennent un peu plus normal malgré
les déchets ds les rues on croirait avoir vécu une guerrre!!! . J espere que tu vas bien et que vs avez passé de bons moments avec fabien .Félicitations pour tes photos tjrs aussi magnifiques .
Gaston va un peu mieux prochain traitement le 07/04 puis ensuite bilan .On attend de tes nouvelles avec impatience gros bisoux de ns 2 et tes cousins


Répondre
O


T'inquiete Tatie Lilie, meme si je n'ecris pas toujours, je pense bien a vous. Bien contente de voir que tout rentre dans l'ordre, ou en voie de, et que mon Tonton va mieux, envoie-lui plein de
courage de ma part. J'ai pense a toi et t'ai fait passer un petit cadeau d'Inde. La, je suis dans la patrie du Dalai Lama. Je vous embrasse bien tous les 4 + papy.